Manipuler les syllabes - Phonologie

Dans: Apprendre à lire Le: Commentaire: 0

Le travail sur la syllabe fait partie du programme de CP. Qu’on se le dise, la discrimination auditive, la lecture et l’écriture de syllabes ne sont pas abordées avec les Alphas, comme le proposent (trop souvent) divers sites ou blogs parlant lecture. Si toutefois les Alphas n’ont pas été conçus pour faire de la syllabique, Claude Huguenin nous donne quelques conseils pour aborder la syllabe, à effectuer en parallèle des activités sur les phonèmes avec les Alphas.

Bien choisir ses mots

La première précaution à prendre lorsque l'on veut manipuler les syllabes à l'oral consiste à veiller au choix des mots proposés. En effet, les mots sélectionnés pour mettre en place des activités liées à la discrimination de la syllabe doivent avoir un partage identique aussi bien au niveau du langage oral que du langage écrit. Le mot "fil" contient bien une seule syllabe à l’oral et à l’écrit. Tout comme le mot "moto" qui contient bien deux syllabes, tant à l’oral qu’à l'écrit. En revanche, les mots qui peuvent poser problème sont ceux qui se terminent par une voyelle muette, leur décomposition étant différente à l’oral et à l’écrit. Exemple : le mot "livre", au niveau articulatoire, contient 1 syllabe, tandis qu’au niveau du langage écrit, il contient deux syllabes.

Travail autour des syllabes, une incidence sur la compréhension

Si un enfant prend l’habitude de décomposer oralement les mots par rapport au langage écrit, il va avoir tendance à reproduire cette décomposition quand il va commencer le déchiffrage, en effectuant une lecture hachée. Exemple : "Une vache broute près de la route" sera lu : un-ne va-che brou-te près de la rou-te. Cette façon de lire est très éloignée de la façon de parler. Ainsi, cette étape supplémentaire, qui constitue une difficulté de plus, retarde l’accès à la compréhension. Elle implique que l’enfant consacre une énergie plus importante, au détriment de la compréhension. En d’autres termes, lorsque l’enfant lit un-ne va-che, il n’est pas certain qu’il accède rapidement au sens.

SApprendre les syllabes, important dan sl'apprentissasge de la lecture

Quelques exemples de mots qui fonctionnent : riz, robot, vélo, manteau, maison, bonnet, micro, éléphant, pantalon, canari, etc. Dans la majorité des régions francophones, le -e ne se prononce pas. C'est pourquoi dans les textes des Alphas, on attire l’attention de l’enfant sur les lettres muettes (celles-ci sont grisées, on explique alors que c’est un Alpha qui dort). Ainsi, lorsque l’on présente un exercice de déchiffrage, l’enfant fusionne toutes les lettres, en reconstituant le langage oral.

En conclusion, le travail sur la syllabe sera pratiqué, en parallèle de la méthode des Alphas, qui s’attache non pas à faire du FA, FI, FO, FU mais à fusionner plusieurs phonèmes : FIL.